Les entreprises sont parfois sujettes à de nombreuses situations fâcheuses. Ces dernières, quasiment impossibles à maitriser, peuvent avoir des conséquences financières énormes. Heureusement qu’il existe un moyen simple vous permettant d’assurer la pérennité de votre entreprise : l’assurance perte d’exploitation. Si vous désirez découvrir le concept, voici tout ce qu’il faut savoir.

La garantie perte d’exploitation, qu’est-ce que c’est ?

C’est un type d’assurance qui vous permet de relancer facilement votre activité suite à un sinistre à travers l’indemnisation des pertes d’exploitation. En effet, la garantie d’exploitation couvre les dépenses occasionnées par un accident ou tout autre facteur susceptible de ralentir ou d’interrompre le fonctionnement de votre entreprise. Elle permet de compenser les pertes financières et d’assurer les dépenses liées aux frais généraux permanents. Il s’agit du paiement des amortissements, des impôts et taxes. Cette garantie concerne également la rémunération des employés et les frais de bail.

Quels sont les dégâts couverts par cette garantie ?

La garantie de perte d’exploitation couvre des dommages bien précis. Ceux-ci peuvent être classés par catégories.

Les dommages principaux

Cette indemnisation couvre principalement les dommages dus aux accidents, aux catastrophes naturelles et aux actes de vandalisme.

  • Les accidents

Il s’agit des incendies, des fumées et des explosions.  Elle concerne également les chocs de véhicule et les incidents dus au courant électrique.

  • Les catastrophes naturelles

Il s’agit des situations, dues au fait de la nature, dont la survenance occasionne, ou peut occasionner, des pertes vis-à-vis de l’entreprise. Au nombre de celles-là, figurent la foudre, les gels ou grêles, les inondations et autres dégâts des eaux.

  • Les actes de vandalisme

La garantie couvre également les actes perpétrés par l’homme en vue de nuire à l’entreprise. Ils peuvent toutefois s’étendre aux actes terroristes et attentats.

Par ailleurs, les coûts d’exploitation exceptionnels occasionnés par ces différents faits sont également pris en compte.

Les dommages secondaires

Ces dommages ne sont pas systématiquement pris en compte par tous les contrats d’assurance. En effet, ce sont des dégâts liés :

  • au matériel ;
  • au local ;
  • à la marchandise.

Il s’agit généralement des cas de bris et de vol de matériels, des bris de glace et d’arrêt du froid.

Par ailleurs, les carences du fournisseur, les pandémies et les décisions administratives sont également des faits qui peuvent faire objet d’une garantie de perte d’exploitation. Cependant, en ce qui concerne les décisions administratives, il existe des conditions spécifiques liées à l’exercice de ce privilège.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.