Vous êtes photographe indépendant. Vous aimeriez avoir plus de clients. Malheureusement votre visibilité n’est pas exceptionnelle sur Internet. La concurrence est rude et vous avez toutes les difficultés à tirer votre épingle du jeu. Voici 3 leviers sur lesquels vous appuyer pour développer votre notoriété en ligne.

Les réseaux sociaux

Facebook, Instagram, Pinterest, Youtube, Snapchat ou encore Linkedin, les canaux de diffusion de vos créations sont très nombreux. Chacun a ses codes qu’il faut savoir exploiter au mieux pour en tirer profit. Cela demande énormément de temps pour des résultats souvent aléatoires lorsque ce n’est pas son cœur de métier.

Les réseaux sociaux sont souvent sous-exploités par les photographes. Pourtant, s’il y a bien un travail visuel par excellence, c’est celui de la création photographique. Instagram est parfait pour le mettre en valeur. Youtube est très utile lorsque l’on veut mettre en scène des vidéos.

Outre le travail sur le contenu, il y a un autre aspect souvent négligé par les créateurs, il s’agit de la communauté. Aussi beau soit le contenu, si la communauté n’est pas au rendez-vous, les efforts sont vains. Faire grandir sa communauté nécessite une approche ciblée sur le long terme. Il est possible de nouer des partenariats avec d’autres prestataires mais aussi d’organiser des concours ou encore de participer à la discussion sur les canaux virtuels où se trouve l’audience à toucher en priorité.

Le référencement organique

Le référencement organique doit vous permettre de mieux vous positionner sur Google. Pour un photographe, l’approche consistera à travailler dès le début son référencement local. Diverses tactiques peuvent être mises en œuvre notamment en matière d’optimisation de contenu sur le site internet mais aussi sur la fiche Google My Business. Une agence de communication comme l’agence Reine du Web (https://www.agence-reineduweb.fr/) maîtrise parfaitement les techniques du référencement naturel et accompagne régulièrement les prestataires du monde du mariage dans cette approche.

Aujourd’hui, pour plaire à Google, un site se doit de répondre à de très nombreux critères. Il doit être rapide, rempli de contenu optimisé et agréable pour le visiteur. Mais cela ne s’arrête pas là. La qualité de son contenu doit être validée par des tiers, via des liens. L’algorithme de Google est très dépendant de cela pour classer les milliards de pages du net.

La publicité

La publicité en ligne est une méthode rapide pour obtenir du trafic. Après, il faut savoir optimiser la configuration de la campagne publicitaire si on veut pouvoir en retirer un certain retour sur investissement. Ceci nécessite une connaissance approfondie de Google Adwords et Facebook Ads, les deux principales régies pour diffuser son contenu et être visible immédiatement auprès d’une audience qualifiée.

La grande difficulté avec la publicité en ligne, c’est son coût qui peut souvent être prohibitif par rapport au grand aléa au niveau des résultats. Il convient de suivre l’évolution de la campagne au quotidien pour ajuster sa configuration régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.