En management, il est parfois difficile de trouver la balance entre l’exigence de l’efficacité des tâches et le respect des personnes à qui elles sont confiées, et pourtant l’un ne pourra pas exister l’autre. Voici quelques conseils que vous pouvez appliquer simplement.

Communiquer efficacement

Une qualité indispensable d’un bon manager est de savoir mettre en place une communication ouverte et permanente avec ses équipes. Principe de base d’un bon management, vous devrez mettre en place une organisation orientée autour d’une communication constante.

Cela vous permettra notamment de pouvoir bien expliquer à chacun ce que vous attendez de lui, mais aussi de pouvoir écouter les remarques et suggestions qu’ils pourraient émettre. Une communication efficace est toujours à double sens.

Connaître chaque individu

Pour travailler efficacement, vous aurez besoin de connaître chaque personne individuellement, savoir quels sont ses points forts et ses faiblesses.

Ainsi vous pourrez lui confier les tâches qui lui correspondent l’intégrer dans une équipe où elle pourra s’épanouir professionnellement, en apprenant de ses collègues tout en effectuant les tâches à accomplir.

La constitution d’une équipe ou d’un groupe de travail doit se réfléchir autant en termes de compétences techniques nécessaires qu’en termes de personnalités individuelles. Vous obtiendrez de meilleures performances d’un groupe soudé qui prend plaisir à travailler ensemble que d’une équipe rongée par les conflits et les rancœurs.

Encadrer ses équipes avec bienveillance

Le manager doit être crédible dans son domaine et connaître son sujet aussi bien que ses collaborateurs. Vous devez représenter un modèle à suivre pour vos équipes, la personne vers qui ils peuvent se tourner s’ils ont un doute ou une difficulté.

Vous ne devez pas seulement être celui qui donne les ordres et les missions, mais aussi celui qui peut aussi expliquer comment les accomplir quand cela s’avère nécessaire.

Un bon encadrement implique également de formuler un retour sur le travail effectué, qu’il soit bon ou mauvais. Expliquer avec bienveillance en quoi un travail n’a pas été accompli correctement permettra à cette personne d’apprendre de ses erreurs.

Féliciter un travail bien fait boostera le moral de la personne ou de l’équipe concernée et lui fera comprendre qu’elle évolue dans la bonne direction.

Manager par la confiance

Un climat de confiance doit régner entre vous et vos équipes. Vous ne devrez pas avoir peur de déléguer certaines tâches et de laisser les personnes les effectuer de manière autonome.

Bien sûr, il appartient au manager de contrôler que le travail est fait correctement, mais un contrôle constant peut être contre-productif. La confiance génère beaucoup d’émotions positives au sein d’une équipe.

Et si vous adoptiez un management éthique ?

Tous ces conseils tendent à viser un management éthique, une méthode qui met avant tout en valeur le respect des personnes. Le bien-être au sein d’une entreprise engendrera une meilleure efficience économique mais aussi à une ambiance de travail plus harmonieuse et détendue.

Un management éthique se construit dans un contexte de coopération, où employés et dirigeants reconnaissent la valeur du travail de l’autre. Il est alors nécessaire pour l’entreprise de définir les valeurs qu’elle veut défendre et les dirigeants doivent être les premiers à incarner ces valeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.